05/10/2020

BIEN Utiliser les adhésifs universels en 2020

Et respecter les protocoles

Julien Delrieu, Claire Meredith, Thibault Canceill et Sabine Joniot (Faculté de chirurgie dentaire de Toulouse) nous expliquent pourquoi et comment les adhésifs universels simplifient les protocoles et la versatilité des collages.

Découvrez l'article ici.

L'évolution de la recherche sur les adhésifs a permis de réduire le nombre d'étapes en regroupant les produits dans un seul flacon. Le marché des adhésifs s'est enrichi d'un genre nouveau, les adhésifs universels, permettant une utilisation, quelle que soit la restauration à coller. Le point sur les techniques adhésives actuelles, les innovations apportées par les adhésifs universels et leurs performances face aux autres adhésifs…

Les adhésifs universels se présentent le plus souvent en un flacon unique et peuvent être appliqués selon divers protocoles : mordançage et rinçage, mordançage de l'émail seul ou auto-mordançage. Leur polyvalence, et notamment le fait que certains aient une prise duale, chémo et photo, permet de les utiliser pour le collage des restaurations directes ainsi que pour la préparation des pièces prothétiques collées. Ils sont plus hydrophobes que les SAM et sont classés en fonction de leur pH : entre 2 et 2,5, ils sont considérés comme doux et au-delà de 2,5, ils sont considérés comme ultra-doux. Leur adhésion est physique comme les précédents, mais une composante chimique rentre en jeu par liaison avec le calcium de la dent. Ils présentent une composition particulière : un mélange plus complexe de monomères, de solvants et d'initiateurs de polymérisation.

Un tableau (voir ici) résume la composition des principaux adhésifs universels du marché et leurs indications.

L'utilisation d'un adhésif n'est pas un acte anodin et, comme souvent dans la mise en œuvre des biomatériaux, le respect des protocoles édités par les fabricants est primordial. Les adhésifs universels ne modifient pas simplement les protocoles mais aussi et surtout la versatilité de collage permettant de n'avoir à maîtriser qu'un seul produit. Leur composition et leurs modes d'utilisation en font une nouvelle génération de biomatériaux à part entière.

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...