Titre de l'image

26/10/2021

Six femmes chirurgien-dentiste dans le collectif Femmes de santé, et vous ?

Le collectif Femmes de santé, qui vise à promouvoir l’expertise et les actions des femmes dans le secteur de la santé, compte seulement 6 femmes chirurgien-dentiste. Zoom sur les actions du collectif.

Le collectif Femmes de santé a été créé en 2019 par Alice de Maximy, fondatrice de la startup Hkind.

« Alice de Maximy trouvait que les femmes qui prenaient des initiatives dans le domaine de la santé n’étaient pas suffisamment mises en lumière », explique Margaux Darras, chargée de coordination des missions pour Hkind et Femmes de santé. Elle a commencé à créer des documents en PDF pour mettre en valeur ces femmes et l’école du digital HETIC en a fait des vidéos.

Actuellement, le collectif compte plus de 1000 membres, et seulement 6 chirurgiens-dentistes. « Ce collectif a pour but de remettre de l’humain au cœur du système de santé et de promouvoir l’expertise et les actions des femmes dans le secteur de la santé », souligne Margaux Darras.

« Les femmes ont tous les profils : elles travaillent en laboratoire, sont soignantes en libéral, en établissement de santé ou dans le médico-social, journalistes spécialisées en santé, coach, consultantes, ou encore étudiantes dans le secteur de le santé », détaille Margaux Darras.

Parmi les 6 femmes chirurgiens-dentistes du collectif, 4 exercent en libéral, 1 exerçait en libéral et occupe maintenant le poste de responsable réseau de la visite médicale et des relations professionnelles dans un laboratoire et 1 exerçait en libéral et travaille maintenant en tant que formatrice sur les démarches santé-environnement et les pratiques durables.

En 2019, la première promotion des « 13 femmes de santé » a été lancée pour mettre en lumière 13 femmes qui avaient lancé des initiatives originales dans le domaine de la santé. En 2021, la 3e promotion compte par exemple Ghada Hatem, gynécologue-obstétricienne et fondatrice de La Maison des Femmes de Saint-Denis, un lieu qui accueille les femmes victimes de violence et qui leur offre tous les professionnels dont elles pourraient avoir besoin, et Anne-Sophie Joly, présidente du CNAO (Collectif National des Associations d’Obèses) qui réunit plus de 50 associations et qui a pour mission de sensibiliser pour mieux combattre l’obésité.

Par ailleurs, le collectif organise des cafés gourmands où des femmes de santé viennent aborder des sujets variés et les « tips des femmes de santé » permettent de partager trucs et astuces : bonnes postures pour télétravailler, trucs pour bien utiliser les réseaux sociaux, ou conseils pour réagir aux remarques sexistes dans le milieu professionnel (vidéos disponibles sur la page Youtube de Femmes de santé).

Le collectif a aussi développé une liste de 150 expertes prêtes à intervenir sur les plateaux audiovisuels et dans les tables-rondes sur les sujets de santé.

Enfin, le 9 décembre prochain, Femmes de santé organise les premiers états généraux de la place de la femme dans le secteur professionnel de la santé, à Paris. Le but est de fournir des solutions concrètes aux leaders du secteur de la santé pour faire avancer la place de la femme dans la santé.

Anne-Gaëlle Moulun

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Pour visualisez la lettre d'info cliquez ici