Implant n° 1 du 01/02/2010

ÉDITORIAL

Xavier
Assémat-Tessandier
  

Rédacteur en chef

Juste avant de mourir, Socrate aurait prononcé la phrase suivante : « La vie n’est qu’une longue maladie ; je dois un coq à Asclépios, le Sauveur. » Pendant plusieurs centaines d’années, la médecine a bénéficié d’un statut privilégié, oscillant entre la magie et le miracle, et l’exigence des patients quant au résultat du traitement médical est restée mesurée et fataliste.

À l’époque, on arrivait à l’hôpital en position allongée, et en...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...