Implant n° 3 du 01/09/2020

 

Implants zygomatiques

F. PHILIPPART  

Plusieurs protocoles de modification et de simplification du protocole de Branemark ont été proposés afin de remédier aux deux problèmes rencontrés avec la technique classique de Branemark : les sinusites et l'émergence très palatine des implants, notamment dans les cas de forte résorption.

La sinusite

La sinusite est la complication la plus commune des implants zygomatiques. La littérature évalue selon les auteurs de 2 à 19 % le risque d'inflammation sinusienne...


Résumé

Résumé

Cette technique est plus couramment nommée Extra Maxillaire mais le terme Juxta Maxillaire nous semble plus approprié car le trajet de l'implant n'est pas totalement en dehors de la parois osseuse du maxillaire comme pourrait le laisser entendre le terme EXTRA Maxillaire.

En effet l'implant peut, selon l'anatomie, perforer la paroi externe du maxillaire pour devenir intra maxillaire sur une partie plus ou moins importante de son trajet. Néanmoins l'implant restera extra sinusien sur tout son trajet dans la mesure où il sera toujours en dehors de la membrane de Schneider.

C'est ainsi que pour décrire cette double caractéristique : perforation plus ou moins importante de la paroi antérieure du maxillaire combinée à une position toujours en dehors de la membrane sinusienne, le terme Juxta Maxillaire nous semble approprié.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

Articles de la même rubrique d'un même numéro