Les cahiers de prothèse n° 151 du 01/09/2010

synthèses

Éric Robbiani  

Pourquoi ?

De nombreuses études montrent des résultats favorables et prévisibles à long terme chez la plupart des patients traités avec des implants. Berglundh et al. en 2002 ont montré que environ 2,5 % des implants sont perdus avant et 2 à 3 % après mise en charge par une prothèse fixée sur une période de 5 ans. Ces pertes d’implants ne sont pas équitablement réparties et il semble qu’elles se concentrent chez certains patients. Selon Mengel et al....



Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...