Les cahiers de prothèse n° 152 du 01/12/2010

synthèses

Éric Robbiani  

Pourquoi ?

La réhabilitation des secteurs postérieurs mandibulaires à l’aide de prothèse partielle amovible est souvent source d’inconfort et de difficulté masticatoire. La réhabilitation à l’aide de prothèse implanto-portée se heurte parfois à la faible hauteur d’os alvéolaire disponible au-dessus du nerf mandibulaire, ce qui limite la possibilité d’utiliser des implants suffisamment longs. Cette étude se propose de comparer 2 protocoles de réhabilitation des...



Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...