Les cahiers de prothèse n° 157 du 01/03/2012

Prothèse amovible partielle

Marion Bessadet*   Marie-Laure Malbos-Jalabert**   Marine Sochat***   Emmanuel Nicolas****   Jean-Luc Veyrune*****  


*Attachée hospitalo-universitaire
**UFR Odontologie, Service de prothèse
11, Bd Charles de Gaulle
63000 Clermont-Ferrand
***Attachée hospitalo-universitaire
****UFR Odontologie, Service de prothèse
11, Bd Charles de Gaulle
63000 Clermont-Ferrand
*****Docteur en chirurgie dentaire
******UFR Odontologie, Service de prothèse
11, Bd Charles de Gaulle
63000 Clermont-Ferrand
*******MCU-PH
********UFR Odontologie, Service de prothèse
11, Bd Charles de Gaulle
63000 Clermont-Ferrand
*********PU / PH
**********UFR Odontologie, Service de prothèse
11, Bd Charles de Gaulle
63000 Clermont-Ferrand

Résumé

L’objectif de ce travail était d’évaluer les conséquences de la réhabilitation d’un édentement partiel par PAP à châssis métallique sur les paramètres de la mastication. Ainsi, 10 sujets porteurs d’une PAP métallique encastrée et 9 sujets porteurs d’une PAP réhabilitant un édentement en extension ont participé à l’étude. Tous présentaient une arcade antagoniste complète et dentée. Il a été demandé aux sujets de mastiquer, avec et sans leur prothèse, des échantillons de carottes et de cacahuètes. La fréquence masticatoire et la valeur médiane (d50) de la taille des particules composant le bol alimentaire ont été calculées : quel que soit le type d’édentement (terminal ou encastré) et l’aliment, la fréquence masticatoire et la granulométrie du bol alimentaire diminuaient avec le port de la prothèse. La diminution de la fréquence signait une mastication perturbée mais la granulométrie était globalement améliorée. D’autres études avec des sujets possédant un nombre croissant de dents absentes permettraient de déterminer à partir de quelle ampleur de l’édentement la réhabilitation prothétique deviendrait physiologiquement indispensable.

Summary

Impact of partial denture on masticatory parameters

The objective of this study was to estimate the impact of the partial denture on masticatory parameters. For this, 10 subjects with embedded removable partial denture and 9 subjects with terminal edentulousness participated in the study. All presented a complete opposing arch. The subjects chewed samples of carrots and peanuts with and without their denture. The masticatory frequency and the median value (d50) of the particles size of food bolus were calculated : whatever the type of rehabilitation (terminal or embedded) and food, the masticatory frequency and the particle size decreased with the wearing of the partial denture. The decrease of the frequency showed an impaired chewing but the bolus particles size was globally improved. Other studies with subjects having a growing number of absent teeth would determine from which state of the edentulousness the prosthetic rehabilitation would become physiologically beneficial for the patient.

Key words

removable partial denture, mastication, evaluation


Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...