Les cahiers de prothèse n° 166 du 01/06/2014

Prothèse fixée

Karim Darugar*   Morad Bensidhoum**   Dove Chaouat***   Emmanuel Soffer****  


*Docteur en chirurgie dentaire
11, rue Ernest-Renan
93200 Saint-Denis
**Chargé de recherche
UMR CNRS 7052
Laboratoire B2OA
10, avenue de Verdun
75010 Paris
***Prothésiste dentaire, infographiste
Laboratoire GéCéram
23, rue Émile-Zola
93100 Montreuil-sous-Bois.
****MCU-PH
UFR d’Odontologie
Université Paris 7
5, rue Garancière
75006 Paris

Résumé

En prothèse fixée, l’enregistrement des limites de préparation doit être précis et rapide, ce que ni les empreintes physico-chimiques ni les empreintes optiques ne permettent aisément.

Pour cette raison, nous proposons ici une autre technique d’empreinte par tomographie volumique à faisceau conique (CBCT). En effet, les rayons X traversant les tissus mous, l’accès aux limites de préparation est immédiat, précis, rapide et reproductible.

Dans cette étude pilote et pré-clinique, nous montrons la possibilité d’appliquer le CBCT à la prise d’empreinte en prothèse fixée, en réalisant une coiffe prothétique par CFAO après empreinte par CBCT d’une dent naturelle préparée et en évaluant la précision d’adaptation de cette coiffe sur la préparation dentaire initiale par microscanner. Les résultats montrent une précision d’adaptation de la coiffe sur la dent préparée de l’ordre de 200 µm, donc cliniquement acceptable.

À notre connaissance, cette étude est la première à montrer la possibilité d’utiliser le CBCT comme technique d’empreinte en prothèse fixée.

Summary

Cone beam computed tomography for impressions in fixed prosthesis: a pilot study

Physico-chemical techniques and optical impressions often fail to register the preparation margins in fixed prosthesis. Cone beam computed tomography (CBCT) uses X-ray beam and penetrate soft tissues giving immediate and accurate access to dental preparation limits.

This pre-clinical, pilot study aimed to evaluate the capacity of CBCT to create an impression consistent with the achievement of a fixed prosthesis. We demonstrated that the fitting of a CAD-CAM prosthetic cap, issued from CBCT acquisition, on the original tooth preparation, was clinically acceptable, as evaluated by the measure of the tooth-prosthesis gap using a microscanner.

To our knowledge, this is the first study that demonstrates the possibility of using CBCT effectively for fixed prosthesis impression purpose.

Key words

CBCT, impressions, CAD/CAM, fixed prosthesis


Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...