Évaluation in vivo de l'espace prothétique occlusal des piliers de couronnes céramo-métalliques - Cahiers de Prothèse n° 192 du 01/12/2020
 

Les cahiers de prothèse n° 192 du 01/12/2020

 

Préparations de prothèse fixée

B.Z.R. TRA   K.A. KOUAME   O.D. BAKOU   B.J.C. YANON   D. COULIBALY   S. VIENNOT   K.B. DJEREDOU  

Introduction

L'espace prothétique est le volume virtuel obtenu après la préparation de la dent ; il présente un espace axial, un espace cervical et un espace occlusal [1]. L'espace prothétique occlusal (EPO) résulte de la préparation de la face occlusale du pilier dentaire ; il se situe entre la face occlusale du moignon dentaire et la face occlusale de la dent antagoniste [2,...


Résumé

Résumé

Introduction. L'espace prothétique occlusal (EPO) est le volume virtuel de la face occlusale après sa préparation. Il doit permettre de loger suffisamment de matériaux prothétiques pour rétablir une occlusion fonctionnelle et assurer un bon rendu esthétique. L'objectif de cette étude était d'évaluer l'EPO d'une série de dents préparées pour des couronnes céramo-métalliques (CCM) en omnipratique.

Méthodes. Il s'agissait d'une étude expérimentale, transversale et descriptive, qui a consisté à mesurer in vivo l'EPO de 73 dents préparées pour recevoir des CCM. L'EPO a été enregistré par la technique de la réplique au silicone puis mesuré par le microscope digital DigiMicro Lab5.0 de dnt®. Les données ont été analysées à l'aide du logiciel SPSS 22.

Résultats. L'EPO moyen est de 2,09 ± 1,07 mm pour les dents antérieures et de 1,83 ± 0,77 mm pour les dents postérieures. Il est supérieur aux cotes de réduction recommandées par la littérature. Aussi, seulement 21,71 % des valeurs de l'EPO des dents antérieures et 43,8 % de celles des dents postérieures respectent-elles les cotes de réduction. Les moyennes par point de mesure varient de façon importante, allant de 1,17 ± 0,44 mm à 2,66 ± 0,98 mm pour les dents antérieures et de 1,42 ± 0,72 mm à 2,29 ± 0,81 mm pour les dents postérieures.

Conclusion. La préparation occlusale n'est pas uniforme et homothétique quel que soit le type de dent considéré. L'EPO est insuffisant au niveau de la concavité palatine, du cingulum des dents antérieures et des fossettes centrales des dents postérieures destinées à recevoir des CCM. Ce qui explique, en partie, la survenue des surcharges occlusales dues à une insuffisance de place pour loger l'infrastructure métallique et la suprastructure cosmétique.


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 0 805 297 222 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr