(Publicité)
 
Soins personne âgée dépendante

Comment délivrer les meilleurs soins bucco-dentaires aux personnes âgées dépendantes ?

25/11/2017

Oralien : pour la santé bucco-dentaire des personnes dépendantes

Prévention

L’UFSBD lance Oralien, un dispositif de télé-expertise destiné à rapprocher les soins bucco-dentaires des résidents en Ehpad et en établissements médico-sociaux.

Mettre les nouvelles technologies au service de la prise en charge en soins des bucco-dentaires dont sont encore éloignés les personnes résidant en Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), les personnes en situation de handicap ainsi que les enfants et les adolescents en établissement médico-social. Telle est la vocation d’Oralien, un dispositif qui sera mis en œuvre dès janvier 2018 par l’Union française de la santé-buccodentaire (UFSBD).

Le principe est simple et peu coûteux : les soignants ou les éducateurs présents dans ces établissements seront formés, in situ, par des chirurgiens-dentistes au cours d’une session de 7 heures, à l’utilisation de l’application mobile « Dental monitoring ».
Déjà utilisée par 2 500 praticiens dans le monde, cette application téléchargeable sur smartphone permet de détecter 190 situations cliniques grâce à un simple scan de la bouche du patient sur laquelle des écarteurs auront été installés.
Au scanner de la sphère orale effectué par un simple smartphone sera joint un questionnaire patient. Ces données, envoyées sur le serveur sécurisé d’Oralien, seront analysées par une équipe de chirurgiens-dentistes qui dispensera ses recommandations individualisées via un tableau de bord.
Grâce à cette technologie, l’UFSBD espère étendre, voire systématiser, le suivi bucco-dentaire alors que 81 % des résidents en Ehpad n’ont pas eu de consultation bucco-dentaire depuis cinq ans et 75 % présentent un état bucco-dentaire délabré. Cette dernière statistique étonne peu si l’on considère le fait que dans 71 % des cas, l’hygiène bucco-dentaire est assurée par la personne elle-même, « y compris lorsqu’elle n’a pas la capacité psychomotrice pour le faire », relève l’UFSBD.
La situation des personnes en situation de handicap n’est guère plus favorable. Près de la moitié d’entre elles (soit cinq millions de Français), présente une situation bucco-dentaire préoccupante. Quant aux jeunes résidents des établissements médico-sociaux, « ils sont 37 % à souffrir de caries sur des dents permanentes », dénonce l’UFSBD. Une prévalence bien supérieure à la moyenne des jeunes de leur âge.

Oralien constitue donc un vecteur innovant et accessible pour faire entrer la santé orale dans la vie des personnes dépendantes. Une priorité qui devrait être inscrite au projet d’établissement.

Marie Luginsland

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...