Clinic n° 02 du 01/02/2010

PRESSE INTERNATIONALE

L'ESSENTIEL

Antoine Vassallo  

Les infiltrations bactériennes à l'interface restauration en composite/dent sont une cause significative de caries secondaires et d'inflammation ou de nécrose pulpaire. Avec les restaurations directes, elles sont liées à la rétraction de polymérisation du matériau. Mais, même avec les inlays indirects en composite ou en céramique proposés pour tenter de pallier ce défaut, la qualité des joints marginaux reste soumise à l'effet de la rétraction du ciment de scellement/collage...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...