Clinic n° 01 du 01/01/2018

VU PAR LES INTERNES

Pierre LECLERCQ  

La prise en charge d’agénésie (s) d’incisive (s) latérale (s) par réouverture (ou maintien) d’espace nécessite une coordination pluridisciplinaire afin d’obtenir un résultat stable et esthétique. Les solutions de temporisation prothétique à la suite du traitement orthodontique ont été maintes fois publiées : le bridge collé classique, la prothèse amovible partielle ou la gouttière. Cependant, l’évolution actuelle tend à faire du bridge collé cantilever le gold standard. C’est en effet la solution la plus esthétique, la plus confortable et la moins délabrante en tissu dentaire, permettant d’attendre la mise en place de la coiffe implanto-portée en fin de croissance. Il est à noter qu’aucun de ces moyens de temporisation ne permet une stimulation de la crête osseuse édentée et que cette dernière se résorbe inéluctablement par hypofonction, compromettant la prise en charge implantaire ultérieure.

Une technique originale de temporisation est décrite, permettant de stimuler la crête osseuse tout en assurant le maintien de l’espace de façon esthétique.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...