(Publicité)
 

Implant_Hors Série n° 360 du 01/09/2018

COMPLICATION IMPLANTAIRE

Ludovic Bruneau*   Agnès Elle**   Clément Decosse***  


*DU de Réhabilitation orale par Implants
et Biomateriaux
DU d’Anatomie Clinique Crânio-Cervico-Faciale
DU de Chirurgie pré et péri implantaire
Postgraduate certificate in Periodontics and
Implantology University of New York
**Chirurgien Maxillo-Facial
PH, CH du Mans
DU de Microchirurgie
DU de Chirurgie esthétique de la face
DU d’Implantologie et Esthétique
dentaire
***Chirurgien-dentiste
Master 1 biologie santé
Université de Nantes

Une lésion péri-apicale implantaire a été décrite pour la première fois en 1992, par McAllister et al. C’est en 1995 que Reiser et Nevins décrivent plus en détail cette lésion. Il s’agit d’une lésion radio claire autour de la partie la plus apicale d’un implant ostéo-intégré (fig. 1).

Classiquement, elle s’accompagne de symptômes (douleur, gonflement, fistulisation) et sa progression peut entraîner la perte de l’ostéo-intégration de l’implant.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...