Journal de Parodontologie & d'Implantologie Orale n° 1 du 01/02/2016

Article

Marcel G. LE GALL 1*   Nicolas LE GALL 2**  


*1- Docteur en chirurgie dentaire, formation en odontologie, Roquebrune-Cap-Martin
**2- Docteur en chirurgie dentaire, Lorient

Résumé

Résumé

L'objectif de cet article est de chercher à savoir s'il existe une corrélation entre le concept occlusal appliqué à la prothèse implantaire et l'évolution du niveau osseux périphérique.

Des implants de même concept d'émergence, mais de marques différentes, ont permis de mener une étude rétrospective longitudinale comparative entre un groupe témoin réglé en protection canine suivi pendant 2 ans et une série de 40 implants unitaires, ou solidarisés par deux, suivis pendant une période de 1 à 8 ans, équilibrés en simulant et équilibrant la mastication, sur les faces occlusales des dents postérieures.

Les gains de niveaux osseux verticaux, obtenus autour des implants bénéficiant d'un réglage fonctionnel minutieux des dents postérieures et antérieures, sont significatifs (+ 1,3 mm en moyenne). Ils indiquent clairement que les forces transmises par les faces occlusales sont bien régulées, avec un niveau optimal de stimulation osseuse. Cela n'est pas le cas pour le groupe témoin, composé d'implants de même concept dont le réglage se limite à la seule protection canine en latéralité et sur lequel des pertes osseuses sont observées au niveau crestal.

Summary

ABSTRACT

The aim of this article is to well know if there is a correlation between the occlusal concept applied to the implant prosthesis and the level evolution of the peripheral bone.

A comparative retrospective follow-up study has been done with implants of similar emergency concept, between a control group, only balanced in canine protective occlusion (CPO), followed during 2 years and a second group of 40 single implants or connected by 2, followed during a period ranging from 1 to 8 years, balanced with simulation of real chewing function, on occlusal posterior teeth.

The measures of the vertical bone level evolution are indisputable. The significant level bone augmentation around meticulously functional balanced implants is + 1,3mm in average. It shows clearly that the bone transmitted forces are regulated in an optimal stimulation range. It is not the case, for the implants with a balancing, only limited to CPO, where bone loss is observed at the crestal level.

Key words

Occlusion, occlusal trauma, overload, bone, bone level, density, bone loss, balancing, mastication, deglutition, stimulation, bone gain, bone augmentation, infection.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 01 84 18 10 56 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr

Articles de la même rubrique d'un même numéro

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...