Implant n° 4 du 01/11/2011

REVUE DE PRESSE

Recherche

Sébastien Molko  

Le but de cette étude a été de réaliser une évaluation radiologique et histomorphométrique de la cicatrisation osseuse de deux xénogreffes d’origine animale, une porcine et une autre bovine, insérées dans des tibias de lapins. Vingt lapins New Zealand pesant entre 3 900 et 4 500 g ont été utilisés. Vingt greffes osseuses bovines (Endobon®) sous forme de granules de 500-1 000 µm ont été insérées dans la zone métaphysaire proximale du tibia des animaux à droite, et...




Cette page est réservée aux membres du site

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


Articles de la même rubrique d'un même numéro

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...