(Publicité)
 
Prothèse dentaire

05/09/2017

Où va le métier de prothésiste ?

Enquête

L’arrivée des outils numériques dans la filière dentaire bouleverse les attributions de chacun, industriels, prothésistes et chirurgiens-dentistes. Est-on à l’aube d’une redistribution des rôles ?

Les prothèses à bas prix importées de l’étranger ont fortement entaillé le marché français depuis de nombreuses années. On évalue à 30% la part importée. Les prothésistes craignent aussi aujourd’hui, à la faveur du développement exponentiel des outils numériques de modélisation prothétique, un transfert de la production de prothèses vers les cabinets dentaires et l’industrie.

En imposant des plafonds sur les actes prothétiques sans distinguer la qualité, l’application du règlement arbitral précipiterait cette tendance. Le prothésiste est il plus que jamais un artisan ou son avenir le relie désormais à l’écran, devenant un designer, un infographiste ?
Certains en sont au point de craindre la disparition pure et simple de la profession. Et si l’industrie traitait directement avec les chirurgiens-dentistes ?

Une enquête à retrouver dans Clinic du mois de septembre.

  • De Divonne, Anne-Chantal, Où va le métier de prothésiste ?, Clinic 2017;38:592-597



Anne-Chantal de Divonne

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous


(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...