Résistance du collage à une nouvelle céramique zircone
 

Clinic n° 05 du 01/05/2009

 

PRESSE INTERNATIONALE

L'ESSENTIEL

Antoine Vassallo  

Les infrastructures en zircone usinées selon une technologie CAO-FAO ont une surface relativement lisse, défavorable à leur collage. Celui-ci requiert actuellement des ciments particuliers et un traitement à l'air abrasion avec particules, soupçonné d'induire des microfractures dans la céramique. Récemment, une surface modifiée pour céramique zircone (appelée à titre d'essai Nobel Bond, Nobel Biocare), rendue poreuse, a été proposée pour augmenter les microverrouillages avec...


Les infrastructures en zircone usinées selon une technologie CAO-FAO ont une surface relativement lisse, défavorable à leur collage. Celui-ci requiert actuellement des ciments particuliers et un traitement à l'air abrasion avec particules, soupçonné d'induire des microfractures dans la céramique. Récemment, une surface modifiée pour céramique zircone (appelée à titre d'essai Nobel Bond, Nobel Biocare), rendue poreuse, a été proposée pour augmenter les microverrouillages avec l'adhésif. L'objet de cette étude est d'évaluer la résistance au cisaillement d'un collage à cette nouvelle surface et de la comparer à celle obtenue sur une surface de zircone usinée.

Matériel et méthode

Deux cents petits blocs sont fabriqués en céramique zircone densément frittée et de haute pureté (Zircone Procera, Nobel Biocare) ; 60 ont une surface usinée et les 140 autres ont une surface modifiée (Nobel Bond). Des cylindres de composite sont collés sur eux à l'aide de 3 ciments différents : Panavia F2.0 (Kuraray), ciment résine bis-GMA modifié ; RelyX ARC (3M ESPE), ciment résine bis-GMA conventionnel ; RelyX Unicem (3M ESPE), ciment résine autoadhésif universel. Certains spécimens sont préalablement traités à l'air abrasion avec des particules d'alumine de 50 ou de 110 µm. Celles de 110 µm sont uniquement utilisées avec le Panavia F2.0. Les spécimens à surface usinée sont collés uniquement avec le Panavia F2.0, avec et sans air abrasion à particules (50 et 110 µm). Les spécimens sont soumis à des forces de cisaillement avant et 90 jours après un séjour dans l'eau et un thermocyclage.

Résultats et discussion

La résistance du collage à la surface modifiée de zircone est significativement supérieure à celle obtenue sur une surface usinée. Le thermocyclage réduit significativement les résistances au cisaillement. L'air abrasion à particules d'alumine réalisée avant le collage sur la surface usinée augmente la résistance comparée à la même surface sans abrasion. Elle réduit, en revanche, la résistance du collage sur la nouvelle surface modifiée de zircone (indépendamment du ciment utilisé), puisqu'elle tend à effacer les microporosités que présente cette surface. La taille des particules d'alumine (50 et 110 µm) n'influence pas les résultats. Le ciment résine bis-GMA conventionnel RelyX ARC montre la meilleure performance, bien que non significative, sur la surface modifiée de zircone après le vieillissement artificiel.

l'essentiel

Dans les limites de cette étude in vitro, il peut être conclu que la résistance au cisaillement du collage d'une surface de zircone modifiée par création de porosités (Nobel Bond, Nobel Biocare) est significativement supérieure à celle d'un collage sur une surface de zircone usinée (Procera Zircone, Nobel Biocare), qu'elle soit soumise ou non à l'action de l'air abrasion à particules et indépendamment du ciment utilisé parmi les 3 ciments testés. L'air abrasion à particules (50 ou 110 µm) est favorable au collage sur une surface usinée de zircone mais s'avère plutôt défavorable pour la résistance au cisaillement du collage sur la surface modifiée de zircone puisqu'il efface ses microporosités. Le collage à la surface modifiée n'exige donc ni air abrasion ni ciment particulier. Le succès à long terme de la surface modifiée de zircone peut élargir les applications des restaurations en céramique zircone, en particulier celles comptant fortement sur le collage comme, par exemple, les facettes et les bridges collés. Le séjour dans l'eau des spécimens et le fait de les soumettre à un thermocyclage réduisent significativement la résistance du collage des 3 ciments testés dans cette étude. Ces résultats in vitro doivent être interprétés avec prudence.