Conférence

15/03/2018

Convention de printemps du CNPS

La stratégie nationale de santé sous toutes ses facettes

Dans une semaine le CNPS réunira l'ensemble des professionnels de santé autour d'une question clé, les changements amenés par la nouvelle Stratégie nationale de Santé dans l'exercice de leur métier. Différents acteurs seront conviés à en exposer les enjeux.

Le Centre national des professions libérales de santé (CNPS) tiendra sa convention de printemps le jeudi 22 mars, à Paris. Plus qu'un simple rendez-vous annuel, cette journée sera entièrement consacrée à la présentation de la nouvelle Stratégie nationale de Santé (SNS), adoptée par le gouvernement pour répondre aux défis des enjeux démographiques, épidémiologies et sociétaux ainsi que du développement des maladies chroniques. Car alors que plusieurs professions de santé viennent de sortir d'âpres négociations conventionnelles et que d'autres, comme les chirurgiens-dentistes sont encore en cours de discussions avec l'Assurance maladie, d'autres changements de paradigme se profilent avec la SNS, planifiée pour la durée du quinquennat.
C'est en effet un monde de la santé en pleine mutation, reconfiguré par de nouvelles donnes telles que la recertification des médecins, des pratiques modifiées introduisant la notion de l'efficience ou encore la transversalité des parcours de soins qui attend les professionnels de santé et auquel ils devront s'adapter. Comme le souligne le CNPS, pour la première fois, la prévention devient une priorité majeure. Tandis que l’accès aux soins dans les territoires et le développement du numérique constituent les deux autres axes majeurs des priorités gouvernementales.
Afin de balayer l'ensemble de ces nouveaux enjeux qui feront l'exercice professionnel de demain, le CNPS convie différents interlocuteurs à apporter leur éclairage sur les différents changements apportés par la SNS dans l'exercice des professionnels de santé libéraux : le Dr Michel Varroud Vial, conseiller médical auprès de la Direction Générale de l’Offre de soins (DGOS), Nicolas Revel, Directeur général de l’UNCAM, Pr Dominique Le Guludec, présidente de la HAS, ainsi que Anthony Mascle, vice-président de la Fage Santé, Jean-Baptiste Bonnet, président de l’InterSyndicale des Internes (ISNI) et Pr Guy Vallancien, ancien Chef du département d'urologie de l'Institut mutualiste Montsouris.

Marie Luginsland

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous

(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...