femmes battues

20/12/2018

Violence faite aux femmes

Une formation spéciale pour les chirurgiens-dentistes est en accès libre sur le site de l’Ordre

L’Ordre a mis en ligne une formation en accès libre spécialement conçue pour aider les chirurgiens-dentistes à repérer les femmes victimes de violence et savoir comment les prendre en charge. Le président de l’Ordre, Serge Fournier se félicite de cet « engagement sociétal » de l’institution.

La formation sur la violence faite aux femmes a été conçue en trois parties pour permettre aux praticiens de comprendre ce problème de société, savoir quel est son rôle et comment il peut agir pour repérer et prendre en charge les victimes. Le module de formation en accès libre est validant. Il dure 2h30 mais il peut être suivie en plusieurs étapes. À la fin du parcours, le praticien peut éditer une attestation. « L’idée n’est pas de transformer tous les chirurgiens-dentistes en assistantes sociales ou de leur apprendre à faire un interrogatoire de police, mais de les informer pour dépister les violences, comprendre les personnes qui se confient à eux, éventuellement les conseiller, et les guider, voire les protéger », explique Jean-François Largy, président du Conseil départemental de Côte-d’Or, qui avec Geneviève Wagner, membre du conseil national de l’Ordre, est à l’initiative de cette formation. Il participe depuis 2015 au groupe de travail mis en place pour les chirurgiens-dentistes et géré par la MIPROF, dans la foulée de la loi du 4 aout 2014 qui a créé une obligation de formation initiale et continue pour tous les professionnels de santé sur les violences faites aux femmes et les violences domestiques.

Il faut savoir qu’en 2017, 130 femmes sont décédées en France victimes de leur partenaire ou de leur ex partenaire de vie. Le ministère de la santé estime que chaque praticien a dans sa patientèle au minimum une femme qui a été ou qui est victime de violence.

Le module a été conçu conjointement par la Miprof (Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains) et le conseil de l’Ordre qui a assuré la réalisation et le financement de l’ensemble.

Anne-Chantal de Divonne

Les dernières réactions

  • 23/12/2018 à 09:53
    Drt Ph BASTIEN
    alerter
    Enseignement prodigué
    Violence Faite Au FEMME
    Datte des cours

Réagir à l'actualité

Pseudo :

Suivez-nous

(Publicité)


La lettre d'info

Recevez la lettre d'info du
chirurgien-dentiste

Et la newsletter de la revue Clinic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...