<p><b>EMPREINTE PHYSICO-CHIMIQUE <i>VERSUS</i> EMPREINTE OPTIQUE EN PAP :</b> MATCH NUL ?</p> - Clinic n° 07 du 01/07/2022
 

Clinic n° 07 du 01/07/2022

 

Dossier

François ROUZÉ*   Sarah KAWCHAGIE**   Odile LAVIOLE***  


*L’ALZIT MCU associé, Faculté d’Odontologie, Université de Bordeaux.
**Interne MBD, Université de Bordeaux.
***Ancien-MCU, Faculté d’Odontologie, Université de Bordeaux.

Pourquoi l’empreinte secondaire en PAP est-elle souvent une gageure pour le praticien ? Pourquoi l’analyse des tissus et structures en présence est-elle fondamentale ? Comment adapter le choix de la technique aux conditions cliniques ? L’empreinte optique permet-elle de répondre à toutes les situations ? Est-elle plus fiable que l’empreinte conventionnelle ? Autant de questions que se propose d’aborder cet article.

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Notre service client est à votre disposition au numéro : 0 805 297 222 ou bien directement par email : service-clients@editionscdp.fr